Le patrimoine architectural de France en particulier Busnes

La France est un pays fier de son patrimoine architectural. C’est l’un des rares pays au monde où on retrouve encore des constructions aux architectures historiques, mais qui pourtant sont encore très portant. Ceci contribue pour beaucoup dans l’économie du pays, car il attire de nombreux curieux. Dans la commune de Busnes plus précisément, on y retrouve plusieurs constructions qui datent de nombreuses années, et qui constituent aujourd’hui un patrimoine architectural de la France.

Le mont Saint Michel

Il est situé sur un ilot rocheux. Il fait partie des plus de 40 patrimoines architecturaux de la France présent dans le musée de l’UNESCO. Il se dresse au cœur d’une immense baie entouré par la plus grande marée d’Europe. Il a été construit au 11e siècle, et reçoit environ 2,5 millions de visiteurs par an. C’est un véritable manoir très curieux dont les constructions qui s’y trouvent sont faites de pierres et de briques.

La cathédrale Notre Dame de Treille

Elle est située à Lille dans le département français du Nord dans la région du Hauts-de-France. Construite à partir du 19è siècle, elle a été achevée en 1999, elle n’est pas si vieille que ça comparé aux autres, mais elle reste tout de même une attraction architecturale qui reçoit autant de visiteurs que de fidèles sur l’année.

La cathédrale Notre Dame de Paris

Elle est certainement le patrimoine architectural français le plus connu de tous. Elle a été construite en 1163, avec une architecture que l’on ne retrouve pas forcément ailleurs. C’est un bâtiment grand d’une superficie totale de 5 500 m2. Elle a un plan en forme de croix latine. Elle est essentiellement construite à partir des pierres taillées issues de la carrière de Paris. Sur les abords de son toit, on peut apercevoir la statue d’Adam et d’autres monuments architecturaux tels que les colonnettes monolithiques. Elle constitue un véritable patrimoine architectural français, et depuis ces années, elle est restée l’un des endroits les plus visités de la France avec un record de 4,5 millions de visiteurs par an.

La maison de retraite de rue de l’Orillon

Elle a été livrée en 1998. Elle est un peu plus récente que les autres, pourtant elle entre bien dans le patrimoine architectural français grâce à sa construction qui sort carrément du lot de ce qu’on connait des bâtiments modernes. Elle est faite pour accueillir 90 personnes âgées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*